Comment bien utiliser votre vidéo pour votre business ?

Voilà il y a quelque temps vous avez eu l’idée de réaliser des vidéos, vous avez donc contacté un réalisateur (ou bien pris le parti de réaliser vos vidéos vous même car vous êtes passionné par l’audiovisuel) et ça y est ! Vous avez enfin votre nouvelle production en main ; un format frais, moderne qui correspond parfaitement aux valeurs de votre entreprise, mais seulement voilà, maintenant vient le moment où vous allez devoir l’utiliser. Vous vous posez alors plusieurs questions :

  • Quand poster votre vidéo ? A quelle heure ? Quel jour ? 
  • Quel titre lui donner ? Comment trouver un titre ? 
  • Sur quelle plateforme ? Youtube ? Vimeo ? Dailymotion ? Facebook ? Instagram ?
  • Comment organiser vos tags ? Quel tags devez-vous utiliser ? Comment les trouver ?
  • Quelle vignette devez-vous mettre ?
  • Est ce que vous devez écrire une description ? Une description longue ? Courte?
  • La vidéo est-elle trop longue ? trop courte ?
  • Et si vous n’avez aucun retour sur investissements ?

Malheureusement il n’existe pas de bonnes réponses, mais plutôt des bonnes pratiques. Vous pouvez maximiser les bonnes pratiques sur votre plateforme mais elles ne pourront jamais garantir un succès fulgurant et viral de vos vidéos, d’ailleurs, la notion de succès est devenue une notion extrêmement complexe sur les plateformes de partage ! Je consacrerai donc un article sur l’émergence de la micro influence et sur la “véritable” réussite sur les réseaux sociaux.

Avez-vous réalisé le travail en amont ?

J’ai une potentielle mauvaise nouvelle pour vous si vous voulez réaliser des vues et si :

  • vous n’avez aucun branding
  • vous n’avez pas réalisé un quelconque travail de création de communauté
  • vous n’avez aucune stratégie de teasing
  • vous ne voulez nullement engager et échanger avec les personnes sur la plateforme
  • vous n’avez réalisé aucun travail afin de connaître votre audience
  • votre vidéo n’est pas du tout orientée en fonction de votre audience
  • finalement, vous ne voulez investir aucune somme dans le marketing de votre vidéo (cela va commencer à devenir compliqué pour faire une communication de qualité)

Si vous n’avez réalisé aucune de ces étapes au préalable alors, vous n’avez fait que 10% du travail. Pas de panique, il est toujours possible de régler ces problèmes mais il faut s’y prendre au plus vite !

Construire une communauté ? Mais pour quoi faire ?

Comme je l’ai expliqué dans l’article sur la stratégie de contenu ici, nous sommes désormais dans une relation qui va dans les deux sens, votre communauté ou plus précisément vos ambassadeurs de marque sont extrêmement importants pour votre communication et donc pour votre croissance, il est donc important d’entretenir votre communauté. Construire une communauté est un travail de développement à long terme qui demande un investissement au jour le jour (oui oui, au jour le jour). Au fur et à mesure que vous serez actif sur la plateforme, vous devriez avoir un nombre d’interactions qui devrait évoluer proportionnellement à vos publications.

De plus, vos publications devraient vous permettre de connaître votre communauté. Il est important pour vous de segmenter vos publications par “style” de publication afin de voir ce qui marche le mieux auprès de votre communauté puis d’affiner petit à petit votre communication afin d’avoir le plus d’interactions possibles avec votre audience.

Ce travail d’affinage vous permettra également de déterminer un axe plus travaillé pour vos prochains tournages, la production audiovisuelle est un média qui prend du temps et il est donc important de bien l’utiliser.

Lorsque vous réalisez des publications sur les réseaux et que vous souhaitez avoir des interactions, il n’est pas non plus utile d’essayer de rentrer dans des sujets controversés (méthode très utilisée dans le domaine artistique) qui vous rapportera de la viralité via un bad buzz nous cherchons ici à mettre en place un cercle vertueux qui fera grandir votre communauté sainement. Si vous créez du contenu qui peut être sujet à controverse il vous faut une démarche en accord avec vos valeurs que vous serez en mesure de défendre face à votre audience !

Créer une chaîne Youtube afin de poster une seule vidéo n’a potentiellement aucun sens (sauf si c’est pour l’héberger afin de l’utiliser sur d’autres sites webs).

Pourquoi documenter vos tournages et créer du backstage ?

Il est très courant de voir sur les réseaux sociaux et sur les comptes d’entreprises des backstages ou bien des BTS (behind the scenes), alors, quand vous créez une vidéo il vous faut documenter la création de cette vidéo. Alors, n’hésitez pas à mitrailler durant le tournage ! C’est un contenu précieux qui va venir amplifier l’impact de votre publication et aussi venir soutenir également le “après”. Si vous avez effectué un long tournage et que vous possédez beaucoup de contenu, vous pouvez également réserver ce contenu qui vous sera très utile pour l’année prochaine. Il n’est pas rare désormais de voir apparaître des backstages en story, en post, en article de communication interne…

Cette base pourra vous servir également de teasing pour la publication de votre vidéo ! Vous allez peut être réaliser des scènes qui peuvent intriguer visuellement les spectateurs, c’est donc une très bonne base de teasing sans trop en dévoiler (comme par exemple la photo d’un maquillage ou d’un costume auprès d’une personne qui est au coeur des publications de l’entreprise).

Quand poster votre vidéo ?

Si vous avez un jour eu une quelconque envie d’optimiser l’impact de votre publication, vous vous êtes forcément posé cette question, quand dois-je poster ma vidéo ?

Comme expliqué plus haut, malheureusement il n’existe pas de “bonne réponse”. Les plateformes offrent désormais des statistiques qui vous permettent d’élaborer des stratégies et faire des estimations. Vous pouvez par exemple vérifier à quel moment vos internautes sont le plus connectés. Toutefois, cette donnée est à prendre avec des pincettes (je parle ici de ma propre expérience), ces fameuses données concernant les activités de l’internaute ne reflètent pas forcément le potentiel de l’impact sur les réseaux sociaux. Vous pouvez avoir un pic de connexion mais cela ne se transformera pas en un pic d’activité en faveur de vos publications !

J’ai eu par exemple de bien meilleurs résultats en programment mes posts à 21H plutôt qu’à 18H ou j’avais des pics de connexion 20% plus importants sur la plateforme Instagram. Il est donc impératif de tester vos publications à différents horaires afin de pouvoir vraiment déterminer ce qu’il en est de votre communauté. Chaque communauté possède ses propres horaires d’activité et au fur et à mesure que vous allez construire la vôtre vous pourrez juger au mieux quand poster votre publication.

Vous pouvez commencer à cerner pourquoi il est important d’être actif tous les jours ! Les moyens de création permettent maintenant de planifier et d’automatiser une bonne partie du travail, par exemple, la plateforme Later me permet de gagner un temps très important sur Instagram.

Quelle plateforme utiliser ?

Vous avez probablement créé des comptes Youtube, Facebook, Vimeo, Instagram, IGTV, Dailymotion ou autre. Il est très facile de se perdre sur les plateformes et de saisir le plein potentiel de chacune de celles-ci car oui, elles sont toutes destinées à des usages différents.

La durée de vie de votre publication :

Lorsque vous allez poster sur une plateforme, votre Média aura une durée de vie plus ou moins volatile selon les plateformes. Vous aurez donc compris à partir de ce moment-là qu’il est inutile d’investir un temps important dans une publication si celle-ci a une durée de vie de 24H, c’est pour cela qu’il faut que vous puissiez trouver des concepts que vous pouvez répéter et ainsi réduire le temps de création de vos médias, par illustrer mes propos :

“c’est juste 10 minutes par jour” :

Imaginons que vous utilisez 10 minutes de votre temps pour créer un post par jour :

  • 10 minutes de création / jour x 365 jours = 3650 minutes
  • 3650 / 60 = 60 heures
  • une journée de travail standard en France dure 8 heures : 60 heures / 8 = 7.5 jours

Vous avez donc passé presque 1 semaine à travailler sur votre communauté, admettons que vous êtes un Freelance au tarif de 500€ / jour, vous avez donc donné 3750€ de votre temps.

“c’est juste 30 minutes par jour”:

Imaginons que vous utilisez 30 minutes de votre temps pour créer un post qualitatif par jour :

  • 30 minutes de création / jour x 365 jours = 10950 minutes
  • 10950 / 60 = 182.5 heures
  • une journée de travail standard en france dure 8 heures : 60 heures / 8 = 22,8 jours

Vous avez donc passé presque 1 mois à travailler sur votre communauté, admettons que vous êtes un Freelance au tarif de 500€ / jour, vous avez donc donné 11400€ de votre temps.

Déléguer une partie de la création de contenu est donc un investissement non négligeable si vous souhaitez pouvoir optimiser votre temps en faveur de votre business et de votre production, investir dans un photographe ou bien réaliser des shootings photo sur une journée afin de créer un maximum de contenu est donc une stratégie qui peut potentiellement vous faire gagner beaucoup de temps (et d’argent!).

Je peux vous conseiller 3 plateformes :

Youtube

Je vais commencer par la même statistique que beaucoup d’articles sur le sujet : “Youtube est le second moteur de recherche le plus utilisé au monde, juste après Google”. C’est donc un énorme (potentiel) levier pour votre visibilité. Je considère Youtube comme un wordpress, c’est une plateforme qui peut vous procurer un flux naturel vers votre site web pour une longue durée ! Comme tout moteur de recherche vous devez donc apprendre à optimiser votre description, titre, métas, tags, bannière, description, vignettes…

Optimiser votre chaîne est un art qui s’apprend et qui prend du temps. N’oubliez pas (je me répète encore) de travailler votre branding afin de pouvoir cadrer le langage de vos publications.

Youtube est en train de mettre en place progressivement de nombreux outils à votre disposition pour pouvoir propulser votre chaîne et échanger avec votre communauté : Youtube Première, Stories, Direct Live…sont des outils très performants et qui peuvent être d’une grande aide pour développer certains concepts !

Chaque vidéo que vous mettez en ligne doit pouvoir être trouvable facilement par les internautes. Je vous conseille donc de bien segmenter vos vidéos : 1 vidéo = 1 sujet.

Instagram

Votre outil le plus puissant concernant votre branding / image de marque au jour le jour, c’est le réseau social du moment ! Oui, mais…à l’image de la mode, Instagram est une plateforme extrêmement volatile. Vos médias auront une durée de vie très faible sur celle-ci, votre publication vivra entre 12 heures et 24 heures. Contrairement à Youtube, Instagram ne possède pas de moteur de recherche par “sujet”, vous effectuez une recherche par hashtag ou par comptes.  Les hashtags s’actualisent plus ou moins vite selon celui que vous recherchez. Toutefois, Instagram met à jour régulièrement sa plateforme en restructurant certaines interfaces afin que certains médias aient une durée de vie plus longue et ainsi restructurer leur application, comme par exemple en scindant les hashtags en populaire et nouveautés. Mais pour cela, il vous faudra atteindre la précieuse explore page ou la frontpage, ce qui va demander un travail conséquent de création de communauté au jour le jour. 

Instagram va vous permettre de créer un double maillage entre Youtube et Instagram afin de rediriger cette activité volatile vers Youtube et ainsi de booster les chiffres de vos vidéos Youtube.

Facebook

Cette option est toujours une bonne option selon le type de business dans lequel vous vous engagez. Je trouve qu’il est beaucoup plus puissant maintenant de créer un groupe plutôt qu’une page business pour manager et répondre aux questions de vos prospects / clients / fans et créer l’émulsion. Ce type de page donnera une sensation plus familiale, chaleureuse et privilégiée plutôt qu’une page Facebook ou vous faites votre promotion, nous sommes dans un marketing qui va désormais dans les deux sens et les communautés / groupes Facebook permettent de prendre (à mon sens) le plein potentiel de cette plateforme en matière de gestion de communauté.

Mais c’est quoi au final mon retour sur investissement pour ma vidéo ?

Votre vidéo est un puissant outil de communication qui s’inscrit dans une stratégie globale de création de contenu. Votre vidéo (aussi bien soit-elle) est un atout et non une fin en soi. Si vous ne mettez ni les moyens, ni le temps et que vous ne la placez pas, votre vidéo n’aura aucun impact. Il ne faut pas oublier qu’un message marketing doit atteindre 5 fois une personne avant de faire un impact et de la marquer (mais évitez tout de même les excès). Vous pouvez imaginez votre vidéo comme une musique qui passe à la radio, elle aura potentiellement une sensation de rejet la première fois mais si celle-ci se retrouve partagée par plusieurs personnes du même entourage elle va finir par intriguer ! Il est donc important de persévérer dans ses posts ou bien de mettre les moyens financiers afin de faire la promotion de celle-ci, je vous conseille donc de scinder votre budget de production et de garder une partie afin de réaliser la promotion de celle-ci si vous n’avez pas de communauté ! 

Comme toute stratégie de contenu, le ROI d’une vidéo ne peut se mesurer qu’à long terme. Si vous réalisez une vidéo d’explication de contenu, c’est par exemple une vidéo que vous pourrez :

  • utiliser pour vos démonstrations
  • utiliser sur vos salons
  • envoyer dans vos newsletter
  • attacher en signature dans le corps de vos mails
  • l’envoyer à vos prospects

Vous pouvez donc imaginer ceci de la manière suivant :  votre vidéo est à l’image d’un beau meuble dans votre maison, il est là pour durer mais si personne ne le voit ou qu’on n’utilise pas, personne ne saura qu’il existe et vous n’en aurez jamais optimisé le potentiel ! Je pense que si vous avez réalisé du contenu de bonne qualité il faut juste que vous preniez le temps de le faire découvrir à votre audience.

Bonne création !

Vous avez enfin votre nouvelle production en main ; un format frais, moderne qui correspond parfaitement aux valeurs de votre entreprise, mais seulement voilà, maintenant vient le moment où vous allez devoir l’utiliser. Quelles sont les bonnes pratiques ?
Share:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0